Qu’est ce qu’un ticket modérateur ?

Le ticket modérateur fait partie des frais médicaux et est toujours à la charge de l’Assurance maladie. Cela dépend des inspections, des médicaments, de la mutuelle et des parcours de soins accordés. Des exonérations du ticket modérateur sont prévues dans certains cas.

Le ticket modérateur en quelques lignes

Chaque dépense de santé est remboursée par l’assurance maladie. Lors d’une couverture partielle, le montant que le patient doit encore payer est appelé « le ticket modérateur ». Cela peut impliquer : la Consultation avec le médecin traitant le professionnel de santé ou le médecin spécialiste, les analyses ou bien un examen, l’acquisition de médicaments, l’hospitalisation et les soins chez soi.

La somme du ticket modérateur est variable dans certains cas. Il considère la nature de tous les soins. Par conséquent, lors d’une maladie très grave et de longue durée, d’accouchement, d’invalidité ou d’accident du travail, les patients devraient être mieux soignés. Le pourcentage du ticket modérateur enchaîne également du traitement prescrit ou du comportement médical. Le non-respect du parcours médical coordonné peut engendrer une augmentation du ticket modérateur.

L’exonération du ticket modérateur : c’est quoi ?

Il y a plusieurs exonérations du ticket modérateur. Elle concernera particulièrement les personnes qui souffrent de pathologies sévères ou encore chroniques demandent un traitement de longue durée, en particulier des traitements onéreux, qui peuvent obtenir 100 %, c’est ce qu’on appelle une ALD ou affection de longue durée. Seuls les soins liés à la maladie peuvent être exemptés de l’exonération du ticket modérateur.

Les employés victimes des accidents du travail ou des maladies professionnelles et les femmes enceintes au début du premier jour du sixième mois de grossesse sont également exonérés du ticket modérateur.

Comment fonctionne le remboursement du ticket modérateur ?

Les remboursements du ticket modérateur se font généralement par le choix de base de l’assurance maladie complémentaire et de la mutuelle. Dans le cadre d’un contrat responsable, toutes les dépenses imposées par le gouvernement à la collectivité et à la caisses maladie sont remboursées au médecin traitant, ce qui est une obligation du gouvernement

Les tickets modérateurs équivalent à une partie des frais de santé (hors surcoûts) que vous devrez encore supporter après le remboursement de l’assurance maladie. Elle s’applique à tous les frais et les soins médicaux remboursables, qu’il s’agisse de consulter un médecin, d’acheter des médicaments sur ordonnance, ou d’autres.

Le ticket modérateur varie selon la nature de la procédure (médecin ou assistant médical), la gravité de la pathologie (ALD ou ALD externe), la nature du risque. Si la voie de traitement n’est pas suivie, la redevance d’utilisation de la sécurité sociale sera augmentée.

Soins médicaux : de quoi parle-t-on exactement ?
Comment fonctionne le tiers payant ?